Journal d’une chtite maman confinée

 Qui aurait cru ça il y a encore 1 mois… vendredi 13 mars, un signe et pourtant je ne suis pas superstitieuse !

Ce week-end là comme tous les week ends comme quasi tous les week ends, mes fils sont rentrés, pour recharger les batteries en famille mais surtout leur frigo et leurs placards grâce aux ptis plats de maman.

Quelques jours avant ils annonçaient que les rassemblements de personnes étaient proscrits, ohhh punaise comme je parle bien !

Ce samedi là, j’avais envie d’aller au resto, je sais pas, aller prendre un verre, sortir quoi, comme si je pressentais ce qui allait arriver quelques jours plus tard. Samedi 14 mars au soir, les rideaux des resto et des bars sont « tombés » à minuit..

Les rassemblements de plus de 100 personnes étaient devenus interdits…Le carnaval de Dunkerque avait tiré sa révérence, le salon de l’agriculture avait fermé ses portes plus tôt que prévu…Et pourtant ils nous parlaient d’une grosse grippe ! Cette grosse grippe on va l’appeler comme il se doit le coronavirus, COVID 19. D’où venait il ce virus?

De Chine à priori…la Chine où il s’était monté des hôpitaux de fortune en 10 jours, tu t’en souviens, c’était hier. A la télé, les travaux avançaient à grands pas, les cas de coronavirus grimpaient, les morts aussi…tu penses encore qu’il s’agissait d’une grosse grippe???

On venait aussi d’apprendre qu’à peine les vacances d’hiver finies que les crèches, les écoles, les facs tout fermait. On allait entamer l’ école à la maison ou pour certains encore appelée « école buissonnière », on allait avoir nos bambins, nos enfants, nos ados, nos étudiants à la maison ! Cris de joie au départ, ils pensaient jouer les prolongations de vacances. La danse de la joie n’a pas duré rassurez vous !

Il n’a pourtant pas fallu attendre longtemps pour comprendre que ça n’allait pas être des vacances ! Surtout quand t’habites en campagne et que t’as 3 geek à la maison et sans fibre…tu imagines un peu ce que ça donne?

Ah mais j’ai oublié de vous dire, dans notre famille, je demande la grand-mère…je vous refais pas l’histoire mais depuis quelques temps on attendait une nouvelle place pour ma mamie en Belgique…Alléluia, cette place en Belgique en maison de retraite est tombée à pic pour elle du moins maintenant je commence à en douter ! Oui ma mamie, Alfréda, certains d’entre vous la connaissent, le vrai modèle de tatie Danièle !! Transfert fait, elle l’attendait et maintenant elle râle d’y être et décompte le temps pour s’en faire la malle de la maison de retraite. J’espère qu’elle fera pas le mur !

Elle a survécu à tout ma mamie…à se demander s’il faudrait pas lui filer ce fameux covid 19, chez nous, on est persuadé qu’elle y résisterait ! On trouverait peut-être un vaccin grâce à elle, qui sait?!

Petite anecdote, ses messages sur mon répondeur de portable me manquent !! Ben oui elle s’adresse plus à ma messagerie, ma secrétaire comme elle l’appelait, en me laissant de ptites consignes pour les courses, pour râler, pour me dire qu’elle en a marre que la secrétaire ne veut pas me la passer au tél, les « vous direz à ma petite fille que j’ai appelé » et pourtant je lui expliquais tout le temps que j’avais pas de secrétaire, juste un répondeur, mais non. Finalement, certaines choses qui m’ agacaient, me manquent. Je suis certaine que là tu souris et tu te dis que toi aussi certaines choses comme celles-ci te manquent, non?…


Mardi midi, le confinement se profile pour demain…Le président va parler.
Au grand discours de « guerre » les grands remèdes, mes chers concitoyens nous allons être confinés pour une période de 15 jours !! Mais biensûr…C’est encore une grosse gripette??Et sinon la grippe, habituellement, elle débarque sur tous les continents??!! Faut arrêter de nous prendre pour des cons aussi !

Le mot d’ordre RESTEZ CHEZ VOUS et respectez les gestes barrière.

Une nouvelle vie démarre…J1, mercredi 18 mars

L’hôpital dans lequel je bosse ne ressemble plus à ce qu’il était il y a une semaine. Déjà que tout avait déménagé, tout était redéployé, l’hôpital devenait cette forteresse dans laquelle bientôt tu vas devoir montrer « pâte blanche » pour y entrer…Un peu comme un hôpital fantôme, quasi personne dans les couloirs et pourtant derrière certaines portes ça grouillait et ça causait du coronavirus.

Et sinon dans ton quotidien, tout s’est bousculé, toi aussi tu t’es demandé s’il fallait que tu enfiles tes gants pour aller choper un kilo de farine??

Faire ses courses on en parle? On a tous assisté ou vu que le papier WC allait être dévalisé, et pourtant personne ne parlait de gastro mais d’un certain coronavirus, peut-être que j’avais zappé cet élément là…Les produits de premières nécessités, une vrai cohue, un cahos, les gens sont devenus fous??!! Les routiers avaient ils décidé de s’arrêter?? Les grandes surfaces aussi allaient se confiner?? Nan, mais je te jure du papier cul quoi??!!

La farine une denrée rare, qui allait peut être se revendred à prix d’or…J’hallucine ! Mais bon le Président Macron avait dit qu’on était en guerre…

Ah mais je t’ai pas raconté la fois où j’ai décidé de franchir la ligne interdite à 1 km de chez moi. J’habite à la frontière belge . D’habitude je prends ma viande chez un petit boucher…mais qui est en Belgique. Bon faudra que je te fasse voir mais ce jour-là, j’avais l’impression de braver tous les interdits, j’ai passé ce pti pont entre la France et la Belgique. Je sais c’est pas bien, 4000e ils disent pour l’amende. Je l’ai fait à pieds…Rhooo punaise, j’en ai rigolé ce jour là, sortie du magasin j’ai d’abord jeté un oeil avant de repartir à ma voiture. Une vrai contrebandière nan mais j’te jure ! mais si tu m’avais vu avec mon sac de viandes quand je suis rentrée, je faisais moins la fière…mais j’avais ma viande pour mon barbecue.

Les jours passent…Comme une impression que tout est suspendu. J’y comprends plus rien…merde que s’est il passé en quelques jours?

A la maison, tout le monde a arrêté de sortir…Mon grand se retrouvait confiné normalement pour 15 jours à son appart étudiant.

Quand à mes ados, le confinement à la maison, ça n’allait pas changer pas grand chose pour eux, si nous plomber le budget courses.

Mon mari , jeune retraité, se sentait enfin en retraite et limite, remerciait ce coronavirus d’être arrivé, il allait être en confinement !

Le moindre déplacement, t’avaiss pas intérêt d’oublier ta fameuse attestation, ben oui comme en temps de guerre, un laissé passé quoi ! Avec un peu de chance, si tu coches bien la bonne case, tu évites le PV ! Youpiii merci la méchante grippe !

On était en guerre avait dit le président…Mais il était où cet ennemi, parce qu’en guerre tu sais qui tu as en face mais là? Encore une grosse grippe??

Qui aurait cru qu’un jour, tes parents aussi auraient eu l’interdiction de sortir, comme ils avaient pu te l’interdire dans tes années ado.

Sur les réseaux sociaux, à la télé, à la radio, et même au boulot, on entendait parlé que de ce virus.

Jour après jour, chacun a pris ses habitudes à la maison. L’école a repris son cours à la maison. D’ailleurs mon homme a même oublié les horaires scolaires, en criant « on mange » à Elrick qui était encore à visio à 12h15, « mais papa la fin des cours c’est 12h35 ». Va falloir s’habituer.

Et puis arrive le 1er WE, et tu te dis qu’il faut profiter de ce confinement pour faire tout ce que tu ne fais pas en temps normal…Ben c’est un peu le contraire chez nous ! Si une chose que j’ai réussi à finir, le bouquin que j’avais commencé il y a, je sais plus combien de temps en fait. D’ailleurs je le recommande, sauf si t’es dépressif en ce moment, mais non, vas y fonces, « la chambre des merveilles », une merveille pleine d’émotions ! 

J’avoue j’ai scruté tous les sites qui livraient encore de la peinture, j’avais de bonnes intentions c’est pas ma faute si je suis pas allée assez vite pour avoir tout le matos pour bosser à la maison?!

L’apéro visio, le concept qui a révolutionné l’apéro pendant le confinement. Merciiii à celui qui a révolutionné ce concept ! Le vendredi, apéro party et puis le samedi midi apéro…Et puis on remet ça avec les copains le samedi soir…Et on prend des nouvelles de la famille autour d’un verre. La merde c’est qu’on peut pas piquer du saucisson dans l’assiette du voisin, zut de zut !

L’avantage, c’est qu’on aura jamais pris autant de nouvelles de notre entourage…
L’inconvénient, on va finir par réserver une place en cure …Addiction, tu connais ce mot? Avec les collégues on s’est même dit qu’on allait y réserver une place ensemble!

Petit à petit, tout s’est vidé..la nature a repris ses droits. Ils disent même que la pollution a diminué. J’ai croisé des floppées de canards sur le parvis d’une grande scène, incroyable il y a encore quelques semaines ! Même l’eau de Venise a repris de sa transparence…Et là on dira merci au COVID 19 ! Un signe tu crois?

Chaque soir les gens applaudissent ceux qui rendent service à la notre beau pays, nos soignants et tous ceux qui rendent la vie plus facile à ceux qui restent chez eux. Question pour un balcon a même vu le jour ! Des concerts improvisés, des voisins qui se disent bonjour au balcon. On parle de solidarité, de bienveillance, d’empathie. Finalement, on revient à l’essentiel !

Pourtant les personnalités se révèlent aussi autour de moi. Des choix s’imposent comme une évidence pour moi, des envies de penser aux autres.

Dans ma famille je demande le mari…ben oui on va jouer au jeu des 7 familles on connait tous ce jeu. De retour du boulot, je l’ai retrouvé devant la télé, jusque là rien de surprenant…. Mais devant l’opéra, oui et en plus il m’ajoute que c’est bien, qu’il aime ça??!! Nannn mais c’est pas possible après la sieste, l’opéra…Même Canal+ me la joue à l’envers, gratuit qu’ils ont dit, gratuit, c’est abusé non??Help Me !! Et ensuite? Il va se mettre au tricot? Il va même en claquettes chaussettes chercher le pain ! Rigoles pas je te vois ! Il s’est même improvisé Freddy Mercury ou plutôt un mix de Freddy Mercury et  Louis de Funés dans Rabby Jacob, tu visualises là?? Là encore merci Canal+, sauf qu’on est loin de la version originale.

Le temps file, et le président va encore s’adresser aux français. Tout le monde l’attend à chaque fois ce rendez-vous, on est tous figé devant l’écran et pourtant on sait ce qu’il va nous annoncer. La quinzaine devient un mois supplémentaire de confinement ! Waouhhh mais on s’en doutait. A la télé on ne parle que de ça, de chiffres, de morts, de malades, mais c’est quoi ce virus? De plus en plus de pays sont touchés, c’est flippant.

Voilà nos vacances en Italie qui s’envolent, on y a cru mais bon je savais au fond de moi que ça allait pas pouvoir le faire très rapidement.

Lundi devient vendredi, jeudi c’est mercredi, samedi, c’est lundi, et dimanche, mardi…la semaine c’est du grand n’importe quoi? On a perdu la notion du temps

Pour aller faire tes courses, c’est devenu  Kholanta, limite tu dois remporter des épreuves pour avoir droit à tes courses, pourvu que tu ais un totem d’immunité pour que tout se passe bien pour toi…un vrai parcours du combattant.

Chez nous, on se met à la peinture, bon il me faudra du temps mais c’est un peu comme le lièvre et la tortue, t’as compris suis la tortue, j’prends mon temps mais je vais y arriver. André s’est remis à chasser les taupes, toujours plus utile que de regarder l’opéra. Louis de Funès passe en boucle tous les jours, comment veux-tu que je le motive à autre chose que d’être devant la télé ?

On mange, on cuisine, à peine sortis de table qu’on se demande déjà ce qu’on va manger le soir ! Pourtant j’aime ça mais là j’en fais une overdose ! J’ai jamais vu autant de photos de plats sur tous les réseaux sociaux. T’as plus le choix ma poulette, mets toi aux fourneaux où t’auras l’air d’une nouille si t’as pas la publi de ta super recette !

Les sportifs, parlons en ! Un peu comme après le 1er janvier lorsque tu parles de tes bonnes résolutions, des marcheurs à gogo, des joggeurs, des personnes qui suivent les cours de yoga, de zumba… bref tout le monde s’y met sauf moi !

Un rayon de soleil parce que oui t’as bien compris que je suis du grand nord, du coup un peu de soleil et là, tu nous tiens plus ! Faut pas abuser là et quand le confinement sera levé on aura un temps de merde ! Ca sort de partout, ils ont tous envie de marcher, d’aller en courses, de se ballader.

Qu’est ce que tu comprends pas dans le mot d’ordre RESTEZ CHEZ VOUS?

J’ai appris que des amies étaient touchés par cette saloperie de virus. Confinement !

Encore trop de monde dans les voitures, trop de voiture, trop de soleil rime avec trop de monde dehors. Je sais t’as qu’une envie c’est de te barrer de chez toi mais franchement c’est mieux chez Leclerc, lidl…de faire ton tour de voiture comme si c’était ta sortie de l’année?

En parlant de tuto, on s’est improvisée couturière, toi aussi? Des masques, alors des patrons, des modèles y’en a à profusion. Je peux te dire qu’avec certains on a bien rigolé, je dirais que certains modèles étaient tendancieux !

Et puis comme si j’avais du temps à tuer, j’ai eu une envie, celle de mobiliser les copains restaurateurs. Et grâce à lui, Fred, une super chaine de solidarité s’est mise en place…Des repas pour eux, eux qui prennent soin de nous tous.

Et puis il y a ELLES, elles avec qui je partage mes journées de boulot, elles avec qui je partage mon quotidien de professionnelle, de maman, de copines, parce qu’elles le sont devenus. Elles avec qui je partage mes fous rires, d’ailleurs merci Mr B ! Elles avec qui je partage mes apéros, mes goûts en bière, en bouffe…Etonnament on ne parle plus de bouffe, de resto, de fringues…Juste boulot/apéro et ça rime ! Clin d’oeil à ma Team Boulot, sans elles, tout ça n’aurait pas été pareil. Dans ces vilaines journées, ça n’aura jamais été aussi bénéfique qu’au niveau de l’amitié…j’en aurai eu de nouvelles, j’aurai pris le temps de revenir vers certaines.

11 mai, Independance Day? Le président l’a annoncé le 11 mai, on déconfine et surtout nos enfants vont reprendre le chemin de l’école, les resto et bars n’ouvriront toujours pas.

Heu, là, faut m’expliquer comment tu remets 20 gamins dans une classe en respectant les fameux gestes barrière?

T’as bien compris que plus rien ne sera plus pareil depuis ce fameux 17 mars 2020. Repartir au boulot, bon j’y suis toujours allée, mais les autres, sauf ceux sur le carreaux, repartir à l’école, déconfiner…Ca veut dire quoi tout ça puisque plus rien ne sera plus jamais comme avant. Il est toujours là, on est toujours pas testé, aucun vaccin, aucun traitement et il va pourtant falloir vivre avec. Ou revivre… s’accomoder, enlever ses peurs, jouer les guerriers, faudra nous filer les armes Mr le Président !

Alors à nous de décider comment vivre l’après.

Les jours passent et ne se ressemblent plus ou trop pour certains. Même mon mémo bloc garde ses feuilles de semainier, plus rien ne s’y inscrit, comme si tout s’était arrêté, c’est un peu ça tu vas me dire. Le jardin prend forme, la maison est toujours autant en bazar, ben oui , tout ne va quand même pas se figer, le temps c’est déjà de trop

Et puis un anniversaire, puis un 2ème passé pendant le confinement, dur de ne pas pouvoir les fêter comme il se doit. Mais apéro visio en famille et du rire à gogo ! D’ailleurs mon gogo a moi commence à ressembler à un surfer avec sa chevelure ! J’ai un modèle du groupe Queen à la maison et un qui se la pète j’ai une mini vague sur les cheveux….Homme quand a lui a gardé sa chevelure de militaire ! Merci à la tondeuse de ne pas rendre l’âme maintenant. Des mini vacances pour moi, en famille, avec MA famille et ma bobox. Et sinon j’espère que t’as mis ta balance et tes miroirs en confinement histoire de pas te fâcher avec toi-même…c’es déjà assez compliqué comme ça alors évites d’en ajouter ! 

19 000 morts plus tard, un mois de confinement, 15 masques de confectonnés, je donnerais pas le nombre d’apéro ni de kilos en plus, 11 mai en vue…Nous sommes toujours en guerre, RESTEZ CHEZ VOUS !

Mois 1 du journal d’une chtite maman confinée…la suite à venir